Initiation à la pratique de la Méditation en Pleine Conscience par

Nathanael ROUX


Méditation - Citations inspirantes





Tant que l'espace durera,
Et tant qu'il y aura des êtres,
Puissé-je moi aussi demeurer
Pour dissiper la souffrance du monde.
Shantideva

Mes amis, c'est à travers l'établissement de la merveilleuse clarté de l'attention que vous pouvez vous libérer de l'emprise du passé et du futur, surmonter l'attachement et la peine, abandonner toute appréhension et angoisse, et éveiller la liberté inébranlable du coeur, ici, maintenant.
Bouddha

Notre vraie nature peut être comparée à l'eau, qui dans son essence est toujours claire et pure.
La boue, les sédiments, et autres impuretés peuvent temporairement l'obscurcir ou la polluer, mais il est toujours possible de la filtrer pour restaurer sa clarté et pureté originelle.
Bouddha

Ne croyez rien pour la seule raison que cela vous a été dit, ou parce qu'il s'agit d'une tradition, ou parce que vous l'avez vous même imaginé.
Ne croyez pas celui qui vous enseigne à cause du respect que vous avez pour lui.
Mais quelle que soit la voie, lorsque vous aurez constaté, après l'avoir minutieusement examinée, qu’elle conduit au bien et au bonheur, alors cette voie suivez là comme la lune suit le chemin des étoiles.
Bouddha

Avec une intelligence capable de discerner les phénomènes,
commencez par vous approprier les termes de l'enseignement, par l'étude,
cherchez ensuite à en comprendre la signification, par la réflexion,
pour finir par en réaliser le sens, par la méditation.
Padmasambhava

Le bonheur ne se trouve pas avec effort et volonté, mais réside là, tout proche, dans la détente et l'abandon.
Cesse de faire.
Cesse de forcer.
Cesse de vouloir.
Et tout se trouvera accompli, naturellement.
Lama Guendune Rinpoche

La méditation est un état d’esprit vigilant, l’opposé de l’apathie ; la méditation est sagesse.
Vous devez rester conscient à chaque instant de votre vie quotidienne,
pleinement conscient de ce que vous faites,
de la raison pour laquelle vous le faites
et de quelle manière vous le faites.
Lama Thoubten Yeshe

La spiritualité doit devenir partie intégrante de la vie.
Alors seulement l'amour et la compassion pourront s'épanouir en nous.
Amma

Incarne le changement que tu veux voir advenir dans le monde
Gandhi

De petites choses mais avec beaucoup d'amour.
Ce qui compte, ce n'est pas le nombre de bonnes actions que nous faisons, mais l'amour avec lequel nous les accomplissons.
Ce qui compte, ce n'est pas combien nous donnons, mais avec quel amour nous donnons.
Pour Dieu, il n'y a rien de petit.
Mère Teresa

Si tu veux rendre les autres heureux, pratique la compassion
Si tu veux être heureux, pratique la compassion
Dalai Lama - Tenzin GYATSO

Je suis convaincu qu'avec un entrainement régulier il est tout à fait possible de transformer son esprit dans un sens positif, en cultivant les pensées, les attitudes et les tendances qui sont bénéfiques à nous même et aux autres, et en réduisant celles qui sont nuisibles.
Dalai Lama - Tenzin GYATSO

Lorsqu'on est en pleine conscience, touchant profondément le moment présent, les fruits sont toujours la compréhension, l'acceptation, l'amour et le désir d’apaiser la souffrance et d'apporter de la joie.
Thich Nhat Hanh

Il vous faut une minute pour améliorer la qualité de la respiration et la peur est changée, le désespoir aussi, la colère aussi.
La respiration peut également intervenir dans ce domaine.
Touchez votre respiration avec la Pleine Conscience, et la respiration va améliorer l'état de votre corps et de votre esprit, c'est certain.
Thich Nhat Hanh

Si vous entrez en contact avec une chose négative qui vient de faire surface, comme votre désespoir, votre colère ou le désespoir et la colère de votre conjoint, il vous faut l'énergie de la Pleine Conscience pour l'embrasser.
J'inspire, je sais que la colère est en moi. J'expire, je prends soin de ma colère.
C'est comme une maman qui entend crier son bébé. Etant dans la cuisine, elle entend les cris du bébé. Elle pose ce qu'elle a dans la main, entre dans la chambre du bébé, et le prend dans ses bras.
Vous faites exactement comme elle.
La Pleine Conscience doit embrasser la douleur qui émerge, qui fait surface.
J'inspire, je sais que tu es là ma petite colère, mon petit désespoir, je suis là pour toi, je prends soin de toi.
Vous pouvez faire la marche méditative, la méditation assise tout en embrassant votre douleur.
Vous avez besoin de cette énergie pour pouvoir embrasser votre douleur.
Or d'où vient cette énergie ? Elle vient de la pratique quotidienne.
Thich Nhat Hanh

Marcher pour le simple plaisir de marcher, librement et avec assurance, sans se presser.
On est présent à chaque pas que l'on effectue.
Marchons comme des êtres libres et sentons nos pas s'alléger au fur et à mesure que nous marchons.
Apprécions chaque pas que nous faisons.
Thich Nhat Hanh

Un esprit paisible n'est pas synonyme d'esprit vide de pensées, de sensations et d'émotions.
Un esprit paisible n'est pas un esprit absent.
Thich Nhat Hanh

Au début , l'esprit ne peut pas rester stable et se poser longtemps.
Mais à force de persévérance et de régularité, il devient peu à peu calme et ferme.
Bokar Rinpotché

Il est temps de détourner la haine de ses cibles habituelles, vos prétendus ennemis, pour la diriger contre elle-même.
En effet, c'est la haine votre véritable ennemie, et c'est elle que vous devez détruire.
Dilgo Khyentsé Rinpotché

La plupart d'entre nous considèrent la douleur comme une menace pour notre bien-être physique.
Or si nous la laissons nous préoccuper, elle ne fait que s'intensifier.
En revanche, si  nous la prenons comme objet de méditation, elle devient un moyen d'accroitre la clarté de notre esprit.
Yongey Mingyour Rinpotché

Changer le monde n'est pas ta mission.
Te changer toi même est ton devoir.
T'éveiller à ta vraie nature est ton opportunité.
Mooji

Il est inutile de vouloir se réfugier dans une grotte au cœur de la montagne pour méditer.
La posture de méditation (zazen), où qu'elle soit pratiquée, sert en effet de grotte et de montagne.
Taisen DESHIMARU

La Pleine Conscience est le passe-partout infaillible pour connaitre l'esprit, et donc le point de départ ; elle est l'outil parfait pour former l'esprit, et donc le point focal ; enfin, elle est la manifestation sublime de la liberté accomplie de l'esprit, et donc le point culminant.
Nyanaponika Thera

L'une des révélations les plus libératrices de la pratique méditative est de réaliser que le seul pouvoir que détiennent les pensées est le pouvoir que nous leur donnons.
Joseph GOLDSTEIN

L'essence de l'enseignement est que nous avons tous la même aptitude à la compassion et à la paix.
Ce potentiel n'est ni abstrait ni lointain, n'est pas quelque chose qui ne fut accessible qu'à ceux qui vivaient il y a très longtemps, dans un lointain pays.
Une vie de connexion et d'authenticité est intégralement réalisable, pour nous, maintenant.
Découvrir que notre coeur est assez vaste pour embrasser le monde entier de l'expérience - aussi bien agréable que douloureuse - est la base de la voie spirituelle, et avec cela, viennent une liberté et un bonheur extraordinaires.
Sharon SALZBERG

L'attention juste
Dans la pratique de l'attention juste, l'esprit est entrainé à rester dans le présent, ouvert, calme et vigilant, contemplant ce qui se présente dans l'instant.
Toutes les interprétations, tous les jugements doivent être suspendus, ou, s'ils se produisent, être juste notés et lâchés.
La tâche consiste simplement à repérer ce qui se présente à l'instant même, en accompagnant habilement et harmonieusement le changement des évènements à la manière d'un surfeur sur les vagues.
Tout le processus est une façon de revenir au présent, de se tenir dans l'ici et maintenant sans déraper, sans être emporté par les vagues des pensées vagabondes.
Ainsi, pratiquer l'attention n'est pas tant une question de faire que de défaire.
Bhikkhu Bodhi

L’essence du bouddhisme transcende toutes les formes : elle est la sagesse et la compassion pures qui existent dans tous les êtres en une abondance inconcevable.
Et le chemin spirituel bouddhiste est le voyage que nous entreprenons pour réaliser pleinement cette nature véritable de l’esprit.
Dzongchen Ponlop Rinpoche

Notre objectif est de pleinement éveiller notre cœur et notre esprit, pas seulement pour atteindre un plus grand bien-être personnel, mais aussi pour apporter bienveillance, consolation et sagesse aux autres êtres vivants.
Quelle motivation pourrait être meilleure ?
Pema Chödrön

A mon sens, la raison ultime pour laquelle nous méditons est la possibilité de devenir des êtres totalement aimants.
Et c'est ce dont le monde a besoin.
Pema Chödrön

Nous devrions faire un effort pour ne pas laisser notre pratique sur le coussin, ou confinée dans quelque salle de méditation que l'on visite le week-end.
Nos activités quotidiennes entre les séances méditatives nous offrent de nombreuses occasions de rester sur la voie et d'y faire des progrès.
Essayons de maintenir en notre esprit des pensées et sentiments aimants, et de faire en sorte que toutes nos activités ne soient autres que la bienveillance en action.
A tout le moins, assurons-nous qu'elles favorisent la bonté plutôt que la détruire.
Tulku THONDUP

La nature de l'esprit est comparable à l'océan, au ciel.
L'incessant mouvement des vagues à la surface de l'océan nous empeche d'en voir les profondeurs.
Si nous plongeons, il n'y a plus de vagues, c'est l'immense sérénité du fond...
La nature de l'océan est immuable.
Regardons le ciel.
Il est parfois clair et limpide.
D'autres fois, des nuées s'y accumulent, modifiant la perception que nous en avons.
Pourtant, les nuages n'ont pas changé la nature du ciel.
L'esprit n'est rien, sinon la nature totalement libre...
Demeurons dans la simplicité naturelle de l'esprit qui est au dela de tout concept.
Pema Wangyal Rinpotché

Ciel
Comme tu le sais, le ciel est très, très bleu
Et très, très transparent
Il n'a ni centre ni limite
Et bien, vois-tu, ton esprit ressemble au ciel
Mais, tu le sais aussi, une foule de nuages passent dans le ciel
Venus de nulle part
Sans crier gare
Ils disparaissent de même, comme ils sont venus
Tes pensées et tes émotions, comme les nuages
Surgissent de nulle part
Mais tu les solidifies
Elles te créent des problèmes
Parfois quand les nuages s'amoncellent, la pluie tombe
Et de même
Quand tu t'accroches à tes émotions et leur donnes tant d'importance
Les larmes coulent
Souviens-toi toujours de ta vraie nature
Sans limite, comme l'espace
Et lâche prise, quelle que soit l'émotion !
Tu seras alors quelqu'un de très, très heureux
Lama Yeshe Losal Rimpoché

Le plus beau cadeau que vous pouvez offrir est celui de votre propre transformation
Lao-Tseu

Sans connaissance de soi, il n’y a aucune base pour la pensée et l’action juste.
Krishnamurti

Sans méditation, on est comme aveugle dans un monde d'une grande beauté, plein de lumières et de couleurs
Krishnamurti

Notre aptitude à expérimenter quelque chose est inversement proportionnelle à la quantité de connaissance que nous avons accumulée à son sujet.
Sadhguru

La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information.
Einstein

La seule chose que vous ayez jamais à offrir à un autre humain est votre présence.
Ram Dass

Le bonheur est en vous, il vous attend !
Gelong THUBTEN

C'est l'esprit qui crée le bonheur et la souffrance, et c'est à l'intérieur de soi que réside la capacité de trouver la paix.
L'esprit, dans sa véritable nature, est éveil et paix.
Celui qui comprend cela est déjà sur la voix de la sagesse.
Tulku Thondup

La douleur est physique, la souffrance est mentale.
C'est un signe de notre réticence à nous mouvoir, à nous abandonner au courant de la vie.
Même si toute vie est douloureuse, une vie sage reste libre de souffrance.
Une personne sage est bien disposée envers l'inévitable et elle ne souffre pas.
La douleur, elle la connait mais elle n'est pas brisée par elle.
Si elle le peut, elle fait son possible pour rétablir l'équilibre.
Sinon, elle laisse les choses suivre leur cours.
Nisargadatta

Développe un esprit vaste comme l'espace, où les expériences aussi bien plaisantes que déplaisantes peuvent apparaitre et disparaitre sans conflit, lutte ou nuisance.
Majjhima Nikaya

Le temps vide de la méditation est, à la vérité, le seul temps plein.
Nous ne devrions jamais rougir d'accumuler des instants vacants.
Vacants en apparence, remplis en fait.
Emil CIORAN

Lorsque vous entendez un son pendant la méditation, portez simplement votre attention sur l'expérience d'entendre.
Cela et rien que cela...
Pas de cinéma mental.
Pas de concept.
Pas de dialogue intérieur sur le sujet.
Simplement des bruits.
La réalité est d'une élégance simple et sans fioritures.
Lorsque vous entendez un son, soyez attentif au processus d'entendre.
Tout le reste est du bavardage surajouté.
Laissez-le tomber.
Vénérable Henepola GUNARATANA

Bien qu'il existe de nombreux sujets de méditation, nous recommandons fortement que vous commenciez par concentrer votre attention totale, sans division, sur votre respiration, pour obtenir un certain degré de concentration de surface.
Souvenez vous que vous n'êtes pas en train de pratiquer une technique d'absorption profonde ou de concentration pure.
Vous pratiquez l'Attention, pour laquelle vous avez simplement besoin d'un certain degré de concentration de surface.
Vous voulez cultiver l'Attention, culminant dans la vision intérieure et la sagesse, pour comprendre la vérité telle qu'elle est.
Vous voulez connaitre le fonctionnement de votre complexe physico-mental exactement tel qu'il est.
Vous voulez vous débarrasser de toute contrariété psychologique pour rendre votre vie paisible et heureuse.
Vénérable Henepola GUNARATANA

Le but de la méditation est de purifier le mental.
Elle nettoie la pensée de ce que l’on peut appeler les « irritants psychiques », tels que la convoitise, la haine et la jalousie, qui nous tiennent enchevêtrés dans une servitude émotive.
Elle conduit le mental à un plan de tranquillité et de claire perception, à un état de concentration et de vision intérieure.
La vie devient paisible au lieu d’être une lutte.
Vénérable Henepola GUNARATANA

Il existe mille et une manières de définir la méditation, mais la plus simple, et peut-être la plus juste, est de la comprendre comme un entrainement de l'esprit.
Un entrainement qui va nous aider à cultiver des capacités psychologiques telles que l'attention, l'équilibre émotionnel, le recul, le calme intérieur, la lucidité sur nous-même et le monde, la tolérance, la bienveillance...
Christophe ANDRE

La méditation ne s'adresse ni aux âmes sensibles ni à ceux qui esquivent systématiquement les aspirations chuchotées de leur coeur.
Jon KABAT-ZINN

Vue de l'extèrieur, la méditation semble impliquer soit un arrêt - où le corps maintenu dans le calme, suspend son activité -, soit un mouvement fluide dans lequel on se laisse emporter.
Dans les deux cas, elle est l'incarnation de l'attention juste, un geste intèrieur accompli pour l'essentiel en silence, un déplacement de l'agir vers l'être.
C'est un acte qui peut dans un premier temps sembler artificiel mais dont nous découvrons vite, lorsque nous persévérons, qu'il est un acte de pur amour de la vie se déployant en nous et autour de nous.
Jon KABAT-ZINN

Se contenter de rester assis et silencieux l'espace d'un instant constitue effectivement un acte d'amour radical.
Jon KABAT-ZINN

La pleine conscience peut se concevoir comme une claire conscience de tous les instants, neutre, que l'on cultive en prêtant attention d'une manière particulière, c'est à dire dans l'instant présent et de manière aussi peu réactive, aussi peu discriminante et aussi sincère que possible.
Jon KABAT-ZINN

Nous déployons beaucoup d’efforts pour améliorer les conditions extérieures de notre existence, mais en fin de compte c’est toujours notre esprit qui fait l’expérience du monde et le traduit sous forme de bien-être ou de souffrance.
Si nous transformons notre façon de percevoir les choses, nous transformons la qualité de notre vie.
Et ce changement résulte d’un entraînement de l’esprit que l’on appelle méditation.
Jon KABAT-ZINN

Selon l’étymologie des mots sanskrit et tibétains utilisés dans les textes, méditer signifie s'habituer ou cultiver.
La méditation consiste à se familiariser avec une nouvelle manière d'être, de gérer ses pensées et de percevoir le monde.
Matthieu RICARD

En tant qu’humains, nous avons tous des préjugés, mais aussi les capacités de nous en libérer par l’entraînement de notre esprit.
Il ne s’agit pas d’en faire table rase, mais d’en comprendre les logiques, d’en avoir conscience et d’être en mesure de discerner entre ce que nous savons réellement et ce que nous croyons savoir.
En pratique, il s’agit de plonger au cœur de notre être, loin des agitations et angoisses habituelles, pour recouvrer cet équilibre pur, libre et serein : entre le moment où les pensées passées ont cessé et avant que les prochaines pensées ne surgissent, cette fraîcheur du moment présent, inaltéré par les mises en scène de nos biais, préjugés et fabrications intellectuelles.
Matthieu RICARD

Le mot méditation rend très mal le sens du terme original bhavana qui signifie culture ou développement, c'est à dire culture mentale, développement mental. Bhavana est, à proprement parler, une culture mentale, dans le vrai sens du terme.
Elle vise à débarrasser l'esprit de ses impuretés, de ce qui le trouble, comme les désirs sensuels, la haine, la malveillance, l'indolence, les tracas et agitations, les doutes ; et à cultiver les qualités telles que la concentration, l'attention, l'intelligence, la volonté, l'énergie, la faculté d'analyser, la confiance, la joie, le calme, conduisant finalement à la plus haute sagesse, qui voit les choses telles qu'elles sont et qui atteint la vérité ultime.
Walpola Rahula

La méditation a pour but de rendre notre esprit calme et paisible.
Si notre esprit est paisible, nous n’avons ni souci ni inconfort mental et nous connaissons ainsi un vrai bonheur ; mais si notre esprit n’est pas en paix, il nous sera très difficile d’être heureux, même si nous vivons dans les meilleures conditions.
Si nous nous entrainons à la méditation, notre esprit va progressivement devenir de plus en plus paisible et nous connaitrons une forme de bonheur de plus en plus pure.
Finalement nous serons capables de rester tout le temps heureux, même dans les situations les plus difficiles.
Guéshé Kelsang GYATSO

L'esprit méditatif est le fruit de l'attention, de la claire compréhension et de l'apaisement des sens.
Ces trois aspects de la pratique doivent être développés jour après jour dans les activités ordinaires de la vie.
La paix et l'harmonie en résulteront et notre méditation s'épanouira.
Ayya Khema

Si nous ne pouvons pas être heureux en dépit de nos difficultés, à quoi sert notre pratique spirituelle ?
Maha Ghosananda

Il n'est rien de constant en ce monde, sauf le changement.
Dhammapada

Parlez ou agissez avec un esprit dans l'illusion et la peine vous suivra comme la roue suit le boeuf qui tire la charrette.
Parlez ou agissez avec un esprit clair et le bonheur vous suivra d'aussi près que votre ombre, inébranlable.
Dhammapada

Vous n'avez pas à croire toutes les pensées qui vous traversent l'esprit.
Ce ne sont que des pensées.
Eckart TOLLE

La mort n'est pas le contraire de la vie. La vie n'a pas de contraire. Le contraire de la mort est la naissance. La vie est éternelle.
Eckart TOLLE

Entre le stimuli et la réponse, il y a un espace, dans cet espace se trouve notre pouvoir de choisir notre réponse, et dans notre réponse se trouve notre croissance et notre liberté.
Viktor FRANKL

Il arrive un jour ou il nous faut prendre position, cette position n'est ni sans risques, ni politiquement correcte, ni populaire, mais nous devons la défendre car notre conscience nous dit que c'est juste.
Marthin Luther King Jr.

Même si vous êtes seul et que personne ne vous suit, défendez toujours ce qui vous parait juste.
Abbé Pierre

Un jour, il nous faudra bien répondre à notre propre vocation, qui n'est pas de produire et de consommer sans fin, mais d'aimer, d'admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes.
Pierre RABHI

Ce n'est pas par mauvaise volonté que je me suis abstenu de vous écrire, car en vérité je vous veux grand bien ; mais parce qu'il me semblait que ce qui avait été déjà dit était suffisant pour produire tout ce dont il était besoin et que ce qui manque (pour autant qu'il y ait manque), est moins d'écrits ou de discours - ce dont il y a plus qu'assez à l'ordinaire - que de silence et de travail.
Parler est une distraction, tandis que le silence et le travail rassemblent nos pensées et raffermissent notre esprit.
Par conséquent, dès qu'une personne a compris ce qui a été dit pour son bien, il n'est plus besoin d'en ouïr ni discuter d'avantage ; elle n'a plus qu'à se mettre à pratiquer sérieusement ce qui lui a été appris, dans le silence et l'attention...
Saint Jean de la Croix

Si votre coeur se disperse ou se laisse distraire, ramenez le doucement vers le centre...
Même si vous n'aviez rien fait d'autre pendant toute une heure que de rameuter votre coeur à chaque nouvelle échappée, votre heure aurait été bien remplie.
Saint François de Sales

Une demi-heure de méditation est essentielle sauf quand on est trop occupé. Alors une heure est nécessaire.
Saint François de Sales

Mon Dieu, donne-moi le courage de changer les choses que je peux changer, la sérénité d'accepter celles que je ne peux pas changer et la sagesse de distinguer entre les deux.
Marc AURELE

Honore ce que tu vis, demeure avec.
Que cela soit agréable ou désagréable, plaisant ou douloureux, reste avec.
C’est ce que la vie te montre présentement et c’est ce qui vit en toi.
Prends le temps d’en connaitre les formes, textures et couleurs.
Auteur inconnu

Le soleil vient de se lever,
une nouvelle journée nous est offerte, à nous d'en profiter.
Tout d'abord pour notre gratitude exprimer,
du fait de respirer, d'être libre et en bonne santé.
Et ensuite pour nos vœux réaffirmer,
que par nos actes, nos paroles et nos pensées,
au bonheur de tous les êtres que la terre a créé,
puissions nous continuellement contribuer.
Nathanael ROUX

L'esprit, c'est comme les lunettes, il faut s'en occuper tous les jours, les nettoyer, pour y voir clair !
Nathanael ROUX

Méditer n'a aucun intérêt, si cela ne se traduit pas par une transformation profonde, vous donnant accès à un espace de paix, de sagesse, de compassion et d'amour bienveillant, vous permettant d'agir de manière bénéfique pour toutes les créatures vivantes !
Nathanael ROUX

Comment gérer les émotions en pleine conscience ?
Comment gérer les émotions telles que la peur, la tristesse, l'anxiété, la colère ?
Toujours effectuer un mouvement intérieur du mental vers le corps.
Ou est localisée l'émotion que je vis, dans quel(s) endroit(s) du corps est-elle, comment se manifeste-t-elle ?
Quelles sont les sensations physiques associées ?
Est-ce constant ou variable, diffus ou dense ?
Quelle forme/couleur ont-elles ?
Accueillez les sensations sans vouloir les contrôler/modifier/changer.
Embrassez les dans l'espace de la pleine conscience (qui est amour bienveillant, compassion et sagesse).
Observez leur variation/évolution.
Respirez avec elle.
Elles ne sont pas vous, elle ne sont qu'une énergie temporaire qui vous traverse.
Comme les nuages traversent le ciel sans le changer.
Répétez votre méditation sur les émotions encore et encore.
Cela ne les fera peut-être pas disparaitre, mais devrait vous permettre de nouer une relation plus apaisée et moins réactive vis à vis d'elles.
Nathanael ROUX

Vue fausse #1
Pour "croitre" (spirituellement), il nous faudrait acquérir (accumuler) des connaissances, savoirs, qualités nouvelles...
C'est faux !
Notre vraie nature est perfection de sagesse, compassion et amour bienveillant.
Ce qui nous empêche d'y accéder, et qu'elle rayonne dans le monde (pour notre bénéfice et celui des autres), sont les obscurcissement (voiles), empêchements, entraves, conditionnements et habitudes.
La pratique (spirituelle) de la méditation consiste donc à purifier le mental, dans le sens de le nettoyer, le désencombrer, le libérer.

Vue fausse #2
Notre bonheur est lié à la croissance et l'accumulation de richesses sous formes de biens matériels.
C'est bien évidemment faux !
Notre bonheur et notre paix dépendent de notre "croissance" spirituelle (cf. vue fausse #1).
Et par rebond, croissance sociale (avoir des relations empreintes d'amour bienveillant, être bénéfique à soi et aux autres) et écologique (vie en harmonie avec la terre et tous les êtres vivants : animaux et plantes).
Nathanael ROUX

Réveillons nous !
Le but de la méditation est l'éveil.
S'extraire du rêve dans lequel nous vivons la plupart du temps en mode automatique.
Accéder à la sagesse et à l'amour bienveillant en nous, nous permettant de voir la réalité des choses telles qu'elles sont vraiment et de recouvrer la liberté de décisions et d'actions bénéfiques pour nous, pour les autres et pour la nature.
Cesser d'être manipulé par la société, les autres, ses habitudes et conditionnements, ses pensées et ses émotions.
Arrêter de croire tout ce que la société et les autres nous disent et nous poussent à faire, nonobstant les conséquences délétères et mortifères sur nous, les autres et la nature.
Grâce à la pleine conscience, retrouver une compréhension plus sage, plus systémique et plus holistique du monde, intégrant l'impermanence, l'inter-dépendance et l'inter-être.
Nous permettant, par notre présence, nos actes, nos paroles et nos pensées, de contribuer à un monde meilleur et de participer à l'éveil des autres.
La méditation par sa dimension de développement spirituel intègre intrinsèquement l'éthique, la justice sociale, l'écologie, l'antispécisme, la protection de la nature.
Puissions nous en faire bon usage pour le bien de tous les êtres.
Nathanael ROUX

La pratique de la méditation permet de passer progressivement :
- de réagir de manière habituelle / conditionnée / automatique
- à répondre intelligemment aux situations
et ainsi de gagner en sérénité et résilience
Nathanael ROUX

Méditez, méditez, méditez !
Nettoyez ainsi votre esprit de tout ce qui obstrue et empêche l'amour bienveillant de rayonner naturellement et spontanément de votre cœur pour le bénéfice de tous les êtres.
Nathanael ROUX

Méditez, méditez, méditez !
Jusqu'à que méditer devienne une seconde nature et que la méditation imprègne toute votre journée...
Nathanael ROUX

Méditer, c'est se libérer des croyances erronées, c'est retrouver un œil neuf et critique, c'est ne plus se laisser mener par le bout du nez par ses croyances, habitudes et conditionnement.
Méditer, c'est retrouver la paix et la liberté !
Nathanael ROUX

Ralentir !
Ralentir est crucial dans notre monde ou tout s'accélère.
Se reconnecter au monde, à nous, à nos sensations, plutôt que de courir tel un zombie affamé.
Profiter d'un rayon de soleil, d'une jolie fleur, être vraiment là pour les autres, véritablement présent.
Écouter ses besoins et ceux des autres, faire le tri, prendre soin de soi et des autres.
Prendre du recul, distinguer l'important du reste, revenir à l'essentiel, aligner ses actes/paroles/pensées avec ses valeurs.
Faire des pauses régulièrement, au moins le temps de 3 respirations en pleine conscience, pour revenir ici et maintenant.
Ralentir, la clé de la paix et du bonheur !
Nathanael ROUX

Asseyez vous immobile, laissez la brume du mental agité se dissiper, puis profitez du paysage, éclairé par le soleil de la pleine conscience.
Nathanael ROUX

Chez un non méditant, un stimuli amène très souvent une réaction automatique conditionnée.
Chez un méditant, il y a la possibilité de voir le stimuli en pleine conscience et donc apparition d'un espace de choix et de liberté qui permet de décider de comment y répondre intelligemment.
Ça change tout
Nathanael ROUX

Méditez, méditez, méditez !
Connectez vous inlassablement à la source illimitée d'amour bienveillant en vous.
Éliminez tous les obstacles qui l'empêchent de rayonner librement vers l'extérieur.
Et marchez ensuite librement dans le monde un sourire aux lèvres.
Nathanael ROUX

Puisse le monde être rempli de joie et d'amour
Puissé-je y contribuer de mon mieux chaque jour
Nathanael ROUX





Retour à l'accueil
Retour à la page du programme de cours